30 juin 2011

Chambre 10, par la Compagnie Traction

Une gêne s’installe dès la première image. Est-ce la quasi-nudité des danseurs ? Leur aspect : une jeune femme inerte, sorte de nymphe endormie, un homme très maigre debout tournant autour d’elle, comme s’il y découvrait la chair ? L’image change, arrive un gorille, corps tout entier couvert de poils, démarche animale et la femme se réveille, se lève et commence une danse qui évoque une aventure de King Kong. La suite des tableaux nous fera comprendre que tout se joue dans un hôpital psychiatrique. Claire... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :