06 juin 2011

Juin, pivoine

Extrait du livre de Véronique Brindeau et Frédéric Clément, Le jeu des fleurs Hanafuda   Est-ce par un effet de leurs battements d’ailes autour des fleurs que la carte de juin substitue aux lions, bondissants et par trop chinois, ces papillons qui sont dans la poésie japonaise un des signes de l’été ? Dans l’impalpable de leur mouvement, c’est une certaine image du silence qui vient pour ainsi dire se déposer sur la fleur et en atténuer l’exubérance animale.
Posté par onarretetout à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,