31 mai 2011

Laminart

Quelques toiles de Laminart aux murs du foyer de la MJC Centre social de Chilly-Mazarin. Couleurs, carton, ficelles, ingrédients d’une peinture vive, dessinant des angles et des courbes, des surfaces aux mouvements habilement suggérés (tissus de vêtements, de drapeaux), bestiaire au balancement tranquille, spirales d’escargot fossile, conversations autour d’un plat, et soudain, un ciel bleu que cherche à conquérir une église.     En cliquant sur l'image qui ouvre l'article, vous atteindrez le site de Laminart.
Posté par onarretetout à 07:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 mai 2011

Politique et au-delà, de Jean-Luc Nancy

Il y a une vingtaine d’années, je découvrais, dans un livre de Jean-Luc Nancy, ces phrases : « La communauté n’est pas un rassemblement d’individus postérieur à l’élaboration de l’individualité elle-même. Mais la communauté n’est pas davantage une essence de tous les individus, une essence qui serait donnée avant eux. Ce n’est pas un être commun, c’est un être en commun. » Je retrouve cela dans le livre d’entretien qu’il vient de publier. Réfléchissant sur la politique, il aborde notamment la notion de partage,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 mai 2011

Raku, à la MJC Centre social de Chilly-Mazarin

Bonheur dans l’imprévu, ce serait la signification du mot Raku, un mode de cuisson primitive de céramiques, donnant le plus bel effet. C’est aussi le nom d’une famille chargée de réaliser des bols pour la cérémonie du thé… Aujourd’hui, cette cuisson particulière ne se limite pas aux bols. On l’utilise pour toutes sortes de céramiques. La terre choisie doit résister aux chocs thermiques et être assez poreuse pour bénéficier des effets de la fumée qui va entourer la pièce dans la dernière partie de la cuisson, qui, ici, se déroulera... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 mai 2011

Les robinets de Nairobi

Prenez deux mots, que ne sépare que l’ordre des sonorités, par exemple couchette et chouquette, et formez une phrase dans laquelle ces deux mots se trouveront : Dans ma couchette, je mangeais des chouquettes… Avec égal et élague, je peux écrire, par exemple : ne crois pas qu’il suffise que tu élagues pour que tout soit toujours égal. Avec loque et col, voici une proposition : son col est élimé, il est vêtu de loques. Dans une même phrase, remise et merise : comment nommes-tu cet arbre, derrière la remise, qui... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:15 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
27 mai 2011

Loque, de Dominique Quélen

Pas facile de lire ce livre. Il est pourtant « fait de phrases toutes simples » et on pourrait se croire parfois sur un marché. Un bonimenteur s’adresse à moi, me nomme « client » et me propose régulièrement des « points-poésie ». Je ne saurai pas ce que je gagne avec. J’aurai même parfois l’impression qu’il n’y a rien à gagner, rien à acheter non plus. Alors de quoi s’agit-il ? D’une élégie, poème qui chante les plaintes et les douleurs de l’homme, dit le dictionnaire. Les douleurs, avec Dominique... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mai 2011

L'Outrapo à la Bibliothèque François Mitterrand

Ce jeudi soir, 19 mai, l’Oulipo (voir lien dans la colonne de droite) invite l’Outrapo, Ouvroir de Tragicomédie Potentielle. Ils sont cinq sur scène et présentent à une salle comble (grand auditorium de la Bibliothèque François Mitterrand) des variations sur des dialogues imposés et issus de films (Drôle de Drame de Marcel Carné et Sunset Boulevard de Billy Wilder).« Moi, j’ai dit bizarre ? Comme c’est bizarre ». Ce dialogue entre Louis Jouvet et Michel Simon est repris ici au prétexte de revisiter l’histoire du... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 mai 2011

K.622, de Christian Gailly

Saisir un instant, saisir une émotion, la garder intacte, impossible. Et pourtant c’est ce qui va mettre en marche l’écriture de ce narrateur, qui tantôt ose le « je », tantôt préfère le « il », pour tenir la distance : « C’est en écrivant qu’on devient écrivain, écrit-il ». C’est un livre qui découvre, qui trébuche, qui hésite, qui se reprend, qui poursuit, qui attend, qui cherche, qui s’égare, qui se trouve, qui n’a pas le style qu’il faut, qui doit en essayer plusieurs, comme on essaye un... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
24 mai 2011

Histoires cachées, par le Begat Theater

On vous donne des écouteurs, on vous dit de suivre un objet (journal, stylo, boite d’allumettes ou orange) et vous allez vivre un expérience hors du commun. Ce théâtre est invisible. Nul dans la rue, s’il n’est lui-même dans la balade, ne saura rien de ce qui se passe. Vous serez une dizaine pour chaque objet et vous allez entrer dans les pensées d’hommes et de femmes que vous ne perdrez pas des yeux, mais avec la plus grande discrétion. Quatre solitudes. Et pourtant, partout, sur les trottoirs, sur les murs, s’écrivent ces... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mai 2011

Le Musée Bombana de Kokologo

Arrivé du Burkina Faso pour quelques semaines, Athanase Kabré reprend le rôle de Bakary Modibo, notre guide pour la visite du Musée Bombana de Kokologo. Il nous réserve un accueil chaleureux et, avant de nous inviter à l’intérieur du musée itinérant, nous raconte en long et en large la vie de son grand père, Bakary Modibo, venu en France il y a longtemps avec, pour viatique, ce proverbe que sa mère lui a dit : « le grain de maïs n’a jamais raison de la poule ». Cette poule sera l’emblème du musée… Le ton est... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
22 mai 2011

La philosophie du porc, et autres essais, de Liu Xiaobo

Articles, essais, lettres composent ce livre de Liu Xiaobo, Prix Nobel de la Paix 2010, emprisonné en Chine. Comment lire un tel livre, préfacé par Vaclav Havel, donc dans la lignée des dissidents aux régimes communistes ? Ma lecture est, bien sûr, influencée par ma situation : je ne suis pas emprisonné, je vis dans une société libre et, même si parfois cette liberté est menacée, même s’il faut être toujours vigilant, des voix peuvent ici s’élever pour la défendre. Alors, ma lecture des textes de Liu Xiaobo est à plusieurs... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :