25 mai 2011

K.622, de Christian Gailly

Saisir un instant, saisir une émotion, la garder intacte, impossible. Et pourtant c’est ce qui va mettre en marche l’écriture de ce narrateur, qui tantôt ose le « je », tantôt préfère le « il », pour tenir la distance : « C’est en écrivant qu’on devient écrivain, écrit-il ». C’est un livre qui découvre, qui trébuche, qui hésite, qui se reprend, qui poursuit, qui attend, qui cherche, qui s’égare, qui se trouve, qui n’a pas le style qu’il faut, qui doit en essayer plusieurs, comme on essaye un... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,