100_3468Arrivé du Burkina Faso pour quelques semaines, Athanase Kabré reprend le rôle de Bakary Modibo, notre guide pour la visite du Musée Bombana de Kokologo. Il nous réserve un accueil chaleureux et, avant de nous inviter à l’intérieur du musée itinérant, nous raconte en long et en large la vie de son grand père, Bakary Modibo, venu en France il y a longtemps avec, pour viatique, ce proverbe que sa mère lui a dit : « le grain de maïs n’a jamais raison de la poule ». Cette poule sera l’emblème du musée… Le ton est donné : un mélange de proverbes, de jeux de mots, un talent formidable de bonimenteur-acteur joignant le geste à la parole, Bakary notre guide présente des objets prévus pour être utiles à la vie de tous les jours, mais n’ayant pas toujours réussi. Je pense au Catalogue d’Objets introuvables de Carelman publié en 1969 (et que j’ai aperçu récemment dans le bric à brac d’Animakt), et à d’autres musées itinérants visités dans des Festivals de rues. Mais ici, le propos et le verbe du comédien emportent le public, surtout à partir du moment où un spectateur, une spectatrice sont invités à faire la démonstration de l’objet, pilon démontable, douche portative, la chaussure qui coupe la canne à ras… 100_3471Il ne faut pas énumérer tous ces trésors d’inventivité mais venez les découvrir quand vous entendrez dire que s’installe près de chez vous le Musée Bombana de Kokologo, une création de O.p.U.S. (Office des Phabricants d’Univers Singuliers) et de la Cie du Fil, du Burkina Faso.

 

J'ai vu ce spectacle dans le cadre du Printemps des rues, à Paris (10e)