11 juillet 2010

Archi et BD, la ville dessinée (1)

Quand je suis entré dans l’exposition, des références littéraires me sont venues à l’esprit aussitôt. Je commencerai donc ainsi, hors sujet (peut-être), plutôt flâneur. La disposition des reproductions dans une allée blanche éveille en moi un souvenir de Walter Benjamin, amoureux des Passages parisiens. « On avançait en glissant sur des dalles dans une lumière diffuse qui venait d'en haut. » Ici, la lumière vient des parois courbes, jaillissant par instants, comme un phare balayant les toits de la ville. On avance, les planches de... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

10 juillet 2010

Octaves

Une gamme, c’est une succession de notes sur l’étendue d’une octave. Commencez par faire une liste de quatre ou cinq mots comprenant un son évoquant chaque note de la gamme (do, ré, mi, fa, sol, la, si). Puis écrivez une histoire, un poème, ce que vous voulez, incluant les mots de vos listes, en faisant arriver ces mots dans l’ordre de la gamme. Vous pouvez parcourir plusieurs octaves… Voici un exemple : Le jour où disparut le dodo, personne ne s’en aperçut. Le dernier mourut tandis que les hommes rêvaient,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:18 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 juillet 2010

Vénus hottentote (suite)

Diderot (1713-1784) n’a pas connu Sarah Baartman (1789-1816). Qu’aurait-il écrit à propos de la Vénus hottentote ? Les deux extraits ci-après en donnent un aperçu : « Fuyez, malheureux Hottentots, fuyez ! enfoncez-vous dans vos forêts. Les bêtes féroces qui les habitent sont moins redoutables que les monstres sous l’empire desquels vous allez tomber. Le tigre vous déchirera peut-être, mais il ne vous ôtera que la vie. L’autre vous ravira l’innocence et la liberté. Ou si vous vous en sentez le courage, prenez vos haches, tendez... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
08 juillet 2010

Supplément au Voyage de Bougainville, de Diderot

La découverte du monde n’est sans doute pas l’œuvre de Bougainville. Le trajet qu’il fait ressemble à celui de Magellan, deux cent cinquante ans plus tôt. Montaigne naît moins de dix ans après la mort de Magellan. Dans le livre de ses Essais intitulé « Des coches », il dénonce la barbarie des Européens à l’encontre des peuples du Pérou, du Mexique… Bougainville se sort d’une série de déboires militaires par un tour du monde qu’il entreprend en 1769 et où il découvre à la fois l’hospitalité de certains des peuples qu’il visite et la... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 juillet 2010

Aile jusqu'au bout m'aime, de Jean Guizerix

L’une et l’autre, c’est Jeanne-Marie Sens (éditeur) et Hubert Tonka (fabricant), une création Typo-graphique particulière, et la collection …de vos nouvelles où j’ai choisi AILE JUSQU’AU BOUT M’AIME, de Jean Guizerix. Jean Guizerix est un danseur, danseur étoile. Je l’ai vu danser il y a quelques années avec Wilfride Piollet. Et je retrouve, dans ce petit livre (30 pages, belle présentation sur un papier tintoretto), la grâce du danseur. L’amour en parcourt les lignes, de l’adolescence à la vieillesse. Un amour qui ne possède pas... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
06 juillet 2010

Coucou-les-Nuages, de Vincent Cardona

Vincent Cardona a pratiquement l’âge qu'avait Magellan quand il réussit à partir pour un tour du monde dont il n’est pas revenu. Son personnage fait référence à ce navigateur juste avant de décider de partir dans l’espace. Le film qui se laisse regarder comme une comédie de science-fiction, qui par moments fait rire, par moments donne la chair de poule, est sans doute plus complexe que ce qu’en dit la bande annonce. Oui, il y a une histoire d’amour. Oui, il est question d’espace et de Programme Spatial du Peuple (PSP). Et si... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 juillet 2010

Au commencement était l'adverbe, de Chloé Delaume

Chloé Delaume met en scène Clotilde Mélisse, un personnage de fiction, un «double fantasmé». Dans deux aventures, elle la confronte à ses personnages. Parce que Clotilde écrit, est celle qui écrit, celle qui écrit qu’elle écrit. Les dialogues qu’elle mène avec ses personnages en disent long sur ce que Chloé Delaume appelle l’autofiction. «C’est une expérience littéraire. Faire de sa vie un roman, et faire un roman de sa vie. Mêler le réel et la fiction, injecter l’un dans l’autre, vice et versa, touiller, obtenir des instants et des... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
04 juillet 2010

Voix sur berges

    Parmi les pratiques amateurs, le chant occupe une place importante. Depuis quinze ans, l'Espace Jemmapes et les Centres d'animation du 10e arrondissement de Paris organisent un rassemblement annuel de chorales de la région Ile de France.Ce dimanche 27 juin, 128 chorales se sont succédé sur une vingtaine de lieux autour du Canal St Martin. Le long du canal, sur le quai, sous la voûte d'un immeuble, dans le kiosque du Square Villemin, de part et d'autre de la passerelle des Récollets qui enjambe le canal, des airs... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 juillet 2010

Voilà l'été, voilà l'été, hé hé

Il n’est pas arrivé précisément à la date attendue. Mi-juin, on se serait cru en automne ; le 20 au matin, c’était presque l’hiver. J’exagère peut-être. Mais j’attends de vous que vous invitiez l’été dans vos phrases aujourd’hui. Faites d’abord une liste de mots comprenant le son «été» (quelle qu'en soit l'orthographe), et écrivez une phrase (ou plus), intégrant ces mots. - Un vétéran, prenant l’éternité à témoin, tempêtait que jamais la météo n’avait été aussi détestable. - Le feu de la St Jean brûle, selon la... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:25 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
02 juillet 2010

Les Boisseaux de la Terre, d'Isabelle Bonté

Il y a quelques années, à l’occasion d’une Nuit Blanche parisienne, j’avais vu, sur la dalle des Olympiades une installation qui m’avait bien plu. A la question « Qu’est-ce que c’est, pour vous, vivre ensemble ? », le public pouvait répondre en adressant un SMS à un numéro de portable qui s’affichait. Les textes reçus étaient ensuite projetés au cours de la soirée, presque en direct, sur une des tours de ce quartier du XIIIe arrondissement. Je viens d’apprendre que cette initiative était celle d’une association nommée Dédal(l)e,... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 07:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :