22 avril 2010

Angélique Kidjo, à la Cigale

Première chanson, elle est seule sur scène, vêtue de rouge. C’est la patronne (elle le répètera pendant le spectacle), les quatre musiciens la rejoignent l’un après l’autre. Elle dit être heureuse de chanter à Paris, à la Cigale. Son spectacle, ce soir-là, était un hommage à toutes les musiques de son enfance au Bénin où elle est née il y aura bientôt cinquante ans (déjà !). Elle ne les fait pas, quand elle tourne sur elle-même, quand ses pieds marquent le rythme, quand elle saute, quand elle danse, quand elle descend parmi le public... [Lire la suite]
Posté par onarretetout à 08:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,