masurcafogoRevoir Parle avec elle (film de Pedro Almodovar), et y retrouver les émotions de la première vision. Car ce n’est pas tant par son histoire, pourtant diablement bien troussée, que ce film me touche. C’est par la présence de la danse (deux extraits de spectacles de Pina Bausch, qui fête ces jours-ci trente ans de programmation au Théâtre de la Ville de Paris). Une danse qui creuse l’absence et qui, en même temps, suscite l’échange : Marco pleure de ne pouvoir partager ce qu’il ressent, Benigno va voir des spectacles pour les raconter. Parle avec elle, c’est une pièce chorégraphique autour d’une danseuse dans le coma : où se joue le rapport au corps, le secret du mouvement, du déhanchement (rien n’est simple, dit la chorégraphe).